On se laisse tous un jour ou l'autre rattraper par des histoires de famille. Mais certaines sont plus lourdes et difficiles à porter que d'autres. Il y a une quinzaine d'années, Chris Cohen apprenait l'homosexualité de son père et ses relations compliquées avec la came. "J'avais 30 ans et je jouais encore dans Deerhoof quand j'ai découvert que mon paternel était gay, qu'il était accro au speed et qu'il devait entrer en cure de désintoxication. Mes parents sont encore restés ensemble pendant dix ans après ça. J'ai essayé de digérer... Je me suis demandé qui étaient ces gens, d'où je venais. Les chansons sont devenues une manière de dire des choses dont je n'étais pas sûr de la signification. De m'analyser aussi quelque part."
...