Palme d'or surprise en 2007 pour 4 mois, 3 semaines et 2 jours, Cristian Mungiu retrouvait la Croisette en mai dernier, à la faveur de Contes de l'âge d'or, ouvrage collectif présenté dans la section Un Certain Regard. A son initiative, une poignée de cinéastes apparentés à la Nouvelle Vague roumaine y rouvrent l'album des années Ceaucescu de sinistre mémoire, auscultant la fin du régime communiste dans une série d'épisodes où humour absurde et satire font bon ménage. Encore sous le charme d'un film n'étant pas sans évoquer la comédie à l'italienne d'antan, on rejoignait le réalisateur et ses acolytes, le temps d'un entretien décontracté.
...