PLUS DE 100 EUROS
...

PLUS DE 100 EUROS Georges Perec (1936-1982) avait pour ambition d'"écrire des livres qui se dévorent à plat ventre sur son lit". Trente-cinq ans après sa mort, la parution de ses oeuvres dans la bibliothèque définitive de la Pléiade devrait effectivement fournir l'excuse idéale pour garder la chambre à Noël. La Vie mode d'emploi, Je me souviens, Espèces d'espaces, Les Revenentes, La Disparition...: se comparant à un paysan qui cultiverait plusieurs champs -sociologique, autobiographique, ludique, romanesque-, fer de lance de l'Oulipo, Perec n'a cessé de faire plier l'écriture devant des contraintes formelles aussi géniales qu'a priori intenables -manière, mêlant réalité et imaginaire, de se reconstruire une mémoire au milieu des tragédies de l'Histoire.