Sous l'occupation nazie, la persécution des Juifs fut du pain bénit pour certains profiteurs sans scrupule. Ainsi ce Robert Klein, marchand d'art français cynique, qui ne se prive pas de racheter à ...

Sous l'occupation nazie, la persécution des Juifs fut du pain bénit pour certains profiteurs sans scrupule. Ainsi ce Robert Klein, marchand d'art français cynique, qui ne se prive pas de racheter à vil prix des tableaux à des Juifs en péril, et réaliser ainsi un copieux bénéfice, sans s'arrêter à quelque considération morale. Mais voilà qu'un jour Monsieur Klein reçoit par la poste et par erreur (car il n'est pas juif) le journal Informations juives. Ainsi s'actionne un engrenage dont le profiteur aura bien du mal à se dépêtrer... Le scénario brillant de l'excellent film de Joseph Losey possède une ironie glaçante, et une mécanique narrative implacable. Le récit kafkaïen s'appuie sur une réalisation d'une intelligence et d'une fluidité exemplaires. Et devant la caméra, Alain Delon trouve un de ses tout meilleurs rôles. Un de ses plus ambigus, aussi. Du grand art, doublé d'un rappel historique utile.