On parle de "syndrome chinois" quand un réacteur atomique en fusion voit ses éléments combustibles percer la paroi de protection (l'enceinte de confinement) et s'enfoncer inexorablement dans le sol. C'est, en matière de catast...

On parle de "syndrome chinois" quand un réacteur atomique en fusion voit ses éléments combustibles percer la paroi de protection (l'enceinte de confinement) et s'enfoncer inexorablement dans le sol. C'est, en matière de catastrophe nucléaire, la pire des hypothèses envisageables... Sorti voici une quarantaine d'années, le film empruntant son titre au phénomène a marqué son époque et conserve aujourd'hui une actualité certaine. Le scénario imagine qu'une journaliste, présente dans une centrale américaine pour un documentaire, y est témoin d'un incident dont la gravité va se révéler bien pire que ne le soutient la version officielle. Jane Fonda incarne l'héroïne du film, qui va vouloir en savoir plus. L'actrice au sommet de son charisme et de sa détermination n'est pas pour rien dans le grand succès public remporté par Le Syndrome chinois. Jack Lemmon (prix d'interprétation au Festival de Cannes) et Michael Douglas (également producteur du film) lui donnent une excellente réplique, dans un spectacle prenant qui est aussi un cri d'alerte.