L'assassin signe ses crimes en laissant une carte de visite près de chaque victime. Celles-ci sont au nombre de 5, déjà. Un clochard tout juste gagnant à la loterie est la dernière en date. Et la série promet de s'allonger. Au commissaire Wenceslas Vorobeïtchik, chargé de l'enquête, sa hiérarchie donne deux jours pour arrêter l'assassin... Au départ de ce film policier mythique, un roman de l'écrivain liégeois Stanislas-André Steeman. Lequel cosigne l'adaptation et le scénario avec Henri-Georges Clouzot. Le cinéaste a 35 ans et L'assassin habite au 21 est son premier long métrage. Le coup d'essai est un coup de maître, un film en tout point captivant et dont le succès va lancer son réalisateur vers une carrière où brilleront notamment Quai des Orfèvres, Les Diaboliques et Le Salaire de la peur. Dans le rôle principal, Pierre Fresnay rappelle, cinq ans après La Grande Illusion de Renoir, quel excellent comédien il était.

Film policier de Henri-Georges Clouzot. Avec Pierre Fresnay, Suzy Delair, Jean Tissier. 1942.

8