De Pietro Germi. Avec Pietro Germi, Luisa Della Noce, Edoardo Nevola. 1 h 50. Dist: Twin Pics.
...

De Pietro Germi. Avec Pietro Germi, Luisa Della Noce, Edoardo Nevola. 1 h 50. Dist: Twin Pics. De Pietro Germi. Avec Pietro Germi, Claudia Cardinale, Franco Fabrizi. 1 h 50. Dist: Twin Pics. De Pietro Germi. Avec Marcello Mastroianni, Daniela Rocca, Stefania Sandrelli.1 h 44. Dist: Twin Pics. De Pietro Germi. Avec Virna Lisi, Gastone Psochin, Alberto Lionello. 1 h 54. Dist: Twin Pics. Contemporain de De Sica, de Fellini et de Visconti, Pietro Germi (1914-1974) n'a jamais eu l'aura artistique qui perpétue leur mémoire. Ce cinéaste admirable, doublé d'un acteur de talent, mérite pourtant d'être redécouvert, tant son apport au cinéma italien des années 50 et 60 fut et reste marquant. L'édition DVD de 4 de ses meilleurs films nous permet de réévaluer l'£uvre d'un réalisateur qui " se voulait inclassable", comme le remarque l'historien Jean A. Gili. Moraliste au regard acéré pour les puissants, plus tendre pour les pauvres, Germi évolua de la chronique sociale ( Il Ferroviere) à la comédie satirique ( Divorce à l'italienne, Signore & signori), en passant par le polar "noir" ( Meurtre à l'italienne), abordant chacun de ces genres avec un égal bonheur d'expression. Il fut un observateur attentif et critique de la vie de son temps, la plupart de ses films portant un témoignage éloquent des évolutions souvent lentes de la société italienne. C'est avec une immense émotion qu'on redécouvre Il Ferroviere, film suivant durant toute une année, d'un Noël au suivant, l'existence d'un conducteur de locomotive et de sa famille. Germi interprète lui-même le personnage central, un brave homme mais qui abuse du vin blanc et marque son autorité paternelle de manière parfois brutale. Un suicidé qui se jette sous son train, le mauvais mariage de sa fille enceinte, l'oisiveté de son fils aîné, des problèmes au travail, seront autant d'épreuves que le film narre à travers les yeux et le récit du fils cadet, un gamin témoin malgré lui de scènes parfois pénibles... Une £uvre bouleversante, ancrée dans la réalité sociale comme le sera aussi Meurtre à l'italienne, captivant polar à la Simenon où Germi s'est encore donné le rôle principal. Il campe un policier taciturne et compétent, enquêtant sur un vol de bijoux qui se compliquera bientôt du meurtre d'une femme. Entre haute bourgeoisie romaine et prolétaires souvent venus d'ailleurs, la partie se joue sur un mode cru (sexe et argent comme moteurs des actes) et dans une atmosphère sulfureuse. C'est de désir et de crime, mais "d'honneur", dont il sera question dans Divorce à l'italienne, où Marcello Mastroianni (savoureux en noble sicilien) veut causer l'infidélité de sa femme pour pouvoir la trucider et épouser la jeune fille qu'il convoite. Une farce roborative et qui en dit long sur les rapports entre hommes et femmes, thème que revisitera l'aussi féroce qu'hilarant Signore & signori, où les turpitudes morales de la "bonne société" de Trévise se dévoilent sous une surface conservatrice, dévote et hypocrite. Louis Danvers