Qui dit circuit court dit, d'abord et avant tout, consommer local. Dans le panier, rien que des produits du terroir donc. À commencer par Juicy. Personne n'a pu échapper à Julie Rens et Sasha Vovk: l'an dernier, le duo a distillé ses reprises hip hop-r'n'b nineties un peu partout, de la bar-mitsva de votre voisin au studio de la Première. Tout cela n'aurait ...

Qui dit circuit court dit, d'abord et avant tout, consommer local. Dans le panier, rien que des produits du terroir donc. À commencer par Juicy. Personne n'a pu échapper à Julie Rens et Sasha Vovk: l'an dernier, le duo a distillé ses reprises hip hop-r'n'b nineties un peu partout, de la bar-mitsva de votre voisin au studio de la Première. Tout cela n'aurait pu rester qu'une aimable récréation. Avec les cinq titres de Cast A Spell, Juicy conserve d'ailleurs volontiers un certain second degré, mais en balançant le côté "décalé" qui aurait vite pu devenir agaçant. Entre néosoul acidulée ( Die Baby Die), r'n'b distordu ( Mouldy Beauty), et réminiscences jazz ( Something Is Gone), Juicy montre qu'il y a vie, libre et inventive, après le pastiche. Mortalcombat est le projet en français de Sarah Riguelle (Italian Boyfriend) et César Laloux (BRNS). Über pop, prônant une certaine ligne claire, les six titres pastels de Vacances en France ne peuvent pas cacher leurs influences eighties: de Elli & Jacno à Mikado en passant par Daho. Quitte à ce que celles-ci en deviennent écrasantes, elles permettent quand même de belles échappées, comme le morceau-titre ou Viendras-tu voir l'hiver?De son côté, Ulysse enchaîne un troisième EP, intitulé Surf. Une façon d'occuper le terrain, raccord avec la manière dont fonctionne l'époque? Ou une manière de repousser une nouvelle fois l'étape du premier album? On a tendance à pencher pour la seconde option. Si c'est le cas, ce n'est pas forcément un mauvais calcul, tant le trio électropop donne l'impression de continuer de (se) chercher, chantant pour la première fois en français ( 1000, Surf), se rapprochant du zeitgeist hip-hop (le déjà connu Acid, avec Roméo Elvis), ou d'une pop de plus en plus décomplexée ( Manana, sucrerie tropicale pour l'été).