"Long Ago and Far Away"

Réunissant l'un des plus grands bassistes de l'Histoire du jazz moderne et le pianiste-référence de ces deux dernières décennies (du moins dans le domaine ...

Réunissant l'un des plus grands bassistes de l'Histoire du jazz moderne et le pianiste-référence de ces deux dernières décennies (du moins dans le domaine du piano post-Bill Evans), Long Ago and Far Away délivre un résultat inférieur à ce que laissait espérer une telle rencontre. Certes, il n'y a rien de catastrophique, mais il est impossible de ne pas noter la petite forme de Brad Mehldau (à quelques moments près où il rappelle alors quel musicien il est) et l'accompagnement honnête mais routinier d'un Charlie Haden qui reste, en revanche, un maître improvisateur -toutes choses qui ne varieront guère au long d'un répertoire composé sans originalité de six standards captés live en 2008, dans une prise de son à la qualité inégale.