C'est un album de rupture. Comme l'histoire de la musique en a connu des milliers? Pas tout à fait. Le nouvel album de Matthew Herbert est un cas unique en son genre. Aussi bien sur le fond que sur la forme. Ce n'est pas un hasard s'il paraît ce 29 mars, date initialement prévue pour une sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne. Avec The State Between Us, Herbert s'est en effet mis en tête de documenter le Brexit. Le projet a démarré il y a un peu plus de deux ans, à la suite du référendum et dans la foulée de l'activation par Theresa May de l'article 50 du traité sur l'Union européenne, ouvrant les nég...