Les 16 000 tickets avaient trouvé acquéreur en à peine un quart d'heure. Le 4 février dernier, Black Sabbath, pionnier du heavy metal, donnait à la Genting Arena, dans son fief de Birmingham, le tout dernier co...

Les 16 000 tickets avaient trouvé acquéreur en à peine un quart d'heure. Le 4 février dernier, Black Sabbath, pionnier du heavy metal, donnait à la Genting Arena, dans son fief de Birmingham, le tout dernier concert de son impressionnante carrière. Le documentaire du clippeur quinquagénaire britannique Dick Carruthers immortalise ces derniers instants, enchaîne de longs extraits de concert et de répétitions, mais baigne aussi dans un petit tas de banalités. Pas de spécialistes, d'amis ou de rejetons ici... Ozzy Osbourne, Geezer Butler et le guitariste à huit doigts et demi Tony Iommi racontent. Ils se souviennent des sept auditions qu'il leur a fallu pour dégotter un contrat et du mec qui leur a suggéré de filer apprendre à jouer de leurs instruments, puis tant qu'ils y étaient d'écrire de vraies chansons. Ils interprètent aussi au Angelic Studio, quelques jours après ces adieux, des morceaux qu'ils n'avaient plus joués depuis longtemps. Le résultat n'en est pas moins décevant. À réserver aux fans.