John Ashbery s'est éteint à Hudson dans l'État de New York, a annoncé dimanche sa famille aux médias. Son oeuvre forte d'une trentaine d'ouvrages était parfois considérée comme controversée, car certains trouvaient ses poèmes peu accessibles.

"On me dit qu'ils ne le sont pas", déclarait John Ashbery en 2005 dans une interview avec la radio publique américaine NPR. "Ce dont parlent mes poèmes, c'est de notre intimité, et de la difficulté de nous penser nous-mêmes". Mais "je crois qu'ils sont accessibles si on désire y accéder", ajoutait-il.

Son recueil Self-Portait in a Convex Mirror (Autoportrait dans un miroir convexe) lui avait valu de devenir le seul écrivain américain à obtenir trois récompenses importantes la même année pour la même oeuvre, le prix Pulitzer, le National Book Award et un National Book Critics Circle Award.

Parmi les vingt-huit recueils qu'il a publiés, une poignée a été traduite en français dont Le Serment du jeu de paume (Corti). Extrait d'un des poèmes compilés dans Le Serment du jeu de paume :

Les voyageurs inconnus

Trimballé jusqu'à la grise charmille,

J'ai gravi cette pierre de neige sur mon visage,

Mon bâton, mais quoi, déclencha l'avalanche

L'air s'emplit de la lente chute des rochers

Respiré à pleins poumons - arrivé,

La pièce blanche, une table couverte

D'une serviette, chope de glaçons - crainte

Entre les pieds d'une chaise, l'éboueur,

Pourpre et grise elle se redresse vite dans sa chaise.

Elisa Brevet, avec l'AFP

John Ashbery s'est éteint à Hudson dans l'État de New York, a annoncé dimanche sa famille aux médias. Son oeuvre forte d'une trentaine d'ouvrages était parfois considérée comme controversée, car certains trouvaient ses poèmes peu accessibles."On me dit qu'ils ne le sont pas", déclarait John Ashbery en 2005 dans une interview avec la radio publique américaine NPR. "Ce dont parlent mes poèmes, c'est de notre intimité, et de la difficulté de nous penser nous-mêmes". Mais "je crois qu'ils sont accessibles si on désire y accéder", ajoutait-il.Son recueil Self-Portait in a Convex Mirror (Autoportrait dans un miroir convexe) lui avait valu de devenir le seul écrivain américain à obtenir trois récompenses importantes la même année pour la même oeuvre, le prix Pulitzer, le National Book Award et un National Book Critics Circle Award.Parmi les vingt-huit recueils qu'il a publiés, une poignée a été traduite en français dont Le Serment du jeu de paume (Corti). Extrait d'un des poèmes compilés dans Le Serment du jeu de paume : Elisa Brevet, avec l'AFP