Qui de Playmobil, le film ou de UglyDolls offre le spectacle d'animation le plus lamentable de l'été? Égalité, zéro pointé, les deux se résumant à de vulgaires opérations marketing qui n'ont plus rien à voir, même de loin, avec le cinéma. Quand le premier multiplie les décors façon grand zapping décérébré afin de promouvoir le maximum d'univers et d'accessoires Playmobil, le second tente de booster les ventes de peluches UglyDolls dans un déluge de pop dégoulinante faisant l'éloge de la différence en pillant éhontément le catalogue d'idées Pixar. Misère...

De Kelly Asbury. 1h27. Sortie: 31/07. °