Tandis que le rebelle en mousse se fait faire des décalcomanies sur le corps en fronçant les sourcils, l'ingénue tradi-coincée s'affranchit ...

Tandis que le rebelle en mousse se fait faire des décalcomanies sur le corps en fronçant les sourcils, l'ingénue tradi-coincée s'affranchit de ses peurs et laisse monter la fièvre. Séance d'acroyoga trop rigolote, placement de produit Victoria's Secret, quiproquos au-delà du niais joués comme du théâtre de province... Pas loin d'égaler la moiteur d'un fond de caravane batave au camping en été, les velléités érotico-publicitaires de cette suite assommante ne sont que sombres prétextes à de nouvelles geignardises sans queue ni tête. Au royaume des nanars, After reste bel et bien roi.