Patients avait révélé le talent de Fabien Marsaud, alias Grand Corps Malade, pour le cinéma. Toujours flanqué de son complice Mehdi Idir, il confirme avec un deuxième long métrage au réalisme à nouveau solidaire et solaire. Après avoir exploré l'univers d'un centre de rééducation pour jeunes handicapés...