Suite à un appel à candidature lancé en janvier dernier, la Balsamine a reçu 35 dossiers de candidatures. Le Conseil d'administration du théâtre a finalement tranché parmi onze dossiers, et s'est arrêté sur le dossier porté par Isabelle Bats, metteuse en scène et membre du collectif F(s) qui a récemment fait parler de lui autour du changement de direction au Théâtre National, et Mathias Varenne, acteur et metteur en scène d'origine française. Tous deux succéderont à Monica Gomes pour un mandat de cinq ans.

"La philosophie de leur projet est centrée autour du processus et du temps long et iels investiront la Balsamine comme on investit un jardin. À l'écoute de ciels et cieux qui y poussent, explique le théâtre dans le communiqué qui annonce leur nomination. Une maison-jardin d'artistes, à l'intérieur de laquelle iels proposeront une programmation artistique diversifiée et riche d'écritures en mutations, de pratiques émergentes et transdisciplinaires. Iels auront aussi une attention toute particulière pour les cultures urbaines qu'iels souhaitent inviter à s'asseoir autour de la "table gourmande" qu'est La Balsamine."

En outre, "forts d'une volonté de décloisonnement et d'ouverture" le duo affirme vouloir "pérenniser l'art de l'hospitalité et de l'inclusion qui façonnent déjà l'identité de La Balsamine" et initieront une "alliance des petits", soit un réseau local pour penser et mutualiser les outils et les pratiques de structures culturelles.

Suite à un appel à candidature lancé en janvier dernier, la Balsamine a reçu 35 dossiers de candidatures. Le Conseil d'administration du théâtre a finalement tranché parmi onze dossiers, et s'est arrêté sur le dossier porté par Isabelle Bats, metteuse en scène et membre du collectif F(s) qui a récemment fait parler de lui autour du changement de direction au Théâtre National, et Mathias Varenne, acteur et metteur en scène d'origine française. Tous deux succéderont à Monica Gomes pour un mandat de cinq ans."La philosophie de leur projet est centrée autour du processus et du temps long et iels investiront la Balsamine comme on investit un jardin. À l'écoute de ciels et cieux qui y poussent, explique le théâtre dans le communiqué qui annonce leur nomination. Une maison-jardin d'artistes, à l'intérieur de laquelle iels proposeront une programmation artistique diversifiée et riche d'écritures en mutations, de pratiques émergentes et transdisciplinaires. Iels auront aussi une attention toute particulière pour les cultures urbaines qu'iels souhaitent inviter à s'asseoir autour de la "table gourmande" qu'est La Balsamine."En outre, "forts d'une volonté de décloisonnement et d'ouverture" le duo affirme vouloir "pérenniser l'art de l'hospitalité et de l'inclusion qui façonnent déjà l'identité de La Balsamine" et initieront une "alliance des petits", soit un réseau local pour penser et mutualiser les outils et les pratiques de structures culturelles.