"Son projet insiste sur un théâtre en mutation, épousant avec intelligence les mouvements de société que nous connaissons. Sans rupture mais avec attention et créativité. Les artistes de la Fédération Wallonie-Bruxelles sont au coeur de sa démarche. La sensibilisation de nouveaux publics dans toute leur diversité, le lien fort avec les jeunes, le rayonnement local, national et international, sont les lignes maîtresses de sa vision de direction", explique le Théâtre National.

"Pierre Thys prendra en juillet la succession de Fabrice Murgia, qui a marqué un tournant dans l'histoire du National à travers son mandat : on lui doit les créations STUDIO qui ont offert un cadre de travail appréciable à de nombreux artistes, une présence à l'international appuyée par une large diffusion de nos spectacles et la collaboration de nombreux créateur.trice.s étranger.ère.s, une gestion efficace de notre institution à travers la crise sanitaire, et son partage d'expérience dans le passage de témoin", explique encore le Théatre National.

Fabrice Murgia était directeur de l'institution depuis 2015.

Il avait annoncé son départ en novembre dernier pour se concentrer sur des projets personnels.

"Son projet insiste sur un théâtre en mutation, épousant avec intelligence les mouvements de société que nous connaissons. Sans rupture mais avec attention et créativité. Les artistes de la Fédération Wallonie-Bruxelles sont au coeur de sa démarche. La sensibilisation de nouveaux publics dans toute leur diversité, le lien fort avec les jeunes, le rayonnement local, national et international, sont les lignes maîtresses de sa vision de direction", explique le Théâtre National. "Pierre Thys prendra en juillet la succession de Fabrice Murgia, qui a marqué un tournant dans l'histoire du National à travers son mandat : on lui doit les créations STUDIO qui ont offert un cadre de travail appréciable à de nombreux artistes, une présence à l'international appuyée par une large diffusion de nos spectacles et la collaboration de nombreux créateur.trice.s étranger.ère.s, une gestion efficace de notre institution à travers la crise sanitaire, et son partage d'expérience dans le passage de témoin", explique encore le Théatre National. Fabrice Murgia était directeur de l'institution depuis 2015. Il avait annoncé son départ en novembre dernier pour se concentrer sur des projets personnels.