Clap de fin pour la 12e édition du Ramdam festival: le palmarès

Photo prise lors de la soirée d'ouverture du festival, le 17 janvier 2022. © Benoit Dochy

La 12e édition du Tournai Ramdam Festival, le festival du film qui dérange a pris fin ce mardi soir. À l’occasion de la soirée de clôture, plusieurs prix ont été remis. Focus vous dresse le palmarès de cette édition 2022.

Du 15 au 25 janvier, le festival a mis à l’honneur 54 longs-métrages et 32 courts-métrages. Tous concourraient dans le but de décrocher l’un des onze prix, soit attribués par le public soit par le jury.

Les lauréats des prix du public:

  • La meilleure fiction: La vraie famille de Fabien Gorgeart
  • La fiction la plus dérangeante: Animals de Nabil Ben Yadir
  • Le documentaire le plus dérangeant: L’affaire « collective » de Alexander Nanau

Le prix du jury de la critique et de la presse a été attribué au documentaire L’Empire du silence de Thierry Michel. Le jury a également tenu à donner une mention spéciale à L’affaire « collective » de Alexander Nanau.

Les lauréats des prix des courts-métrages:

  • Le meilleur court-métrage belge: T’es morte Hélène de Michiel Blanchart
  • Le court-métrage belge le plus dérangeant: L’eau à la bouche d’Emmanuelle Huynh
  • Le meilleur court-métrage international: Free fall d’Emmanuel Tenenbaum
  • Le court-métrage international le plus dérangeant: The Van de Erenik Beqiri

Malgré le contexte sanitaire incertain, le festival a compté 23 000 entrées pour son édition 2022. Une bonne nouvelle pour les organisateurs, qui voulaient à tout prix maintenir l’événement en présentiel.

Amandine Fossoul

Partner Content