The Social Network

- Mis à jour le

David Fincher s'empare du phénomène Facebook pour en détailler la genèse. Avec tout le brio narratif et visuel qu'on lui connaît. Une réussite.

The Social Network

© RTL

FILM BIOGRAPHIQUE DE DAVID FINCHER. AVEC JESSE EISENBERG, JUSTIN TIMBERLAKE, ANDREW GARFIELD. 2010. ****
Ce jeudi 20 septembre à 20h15 sur RTL TVI. 

À phénomène majeur et fascinant, film majeur et fascinant! On pouvait compter sur David Fincher pour faire de cette plongée dans l'univers du créateur d'un réseau social à succès sur Internet une expérience mémorable. Le réalisateur de Se7en et de Zodiac est de ces cinéastes qui abordent chaque film après une mûre réflexion et avec un angle d'attaque particulier, faisant s'accorder la forme et le fond. Par-delà controverse et anecdotes sur la véracité ou non des faits servant d'inspiration au film, The Social Network captive et passionne comme rarement biopic y est parvenu. Il a choisi Jesse Eisenberg pour incarner l'intelligent et entreprenant jeune homme qu'est Mark Zuckerberg. Le comédien remarqué dans des films aussi différents que Les Berkman se séparent, Bienvenue à Zombieland et To Rome With Love fait merveille dans ce personnage dont nous suivons le cheminement avant, pendant et après la création de Facebook.

Derrière la caméra, Fincher s'attache à montrer la naissance d'un phénomène planétaire et le paradoxe faisant que sa création a brouillé les relations des jeunes gens impliqués dans l'aventure. C'est très intelligent, souvent brillant, un peu effrayant aussi. Car derrière l'apparente réussite d'un réseau d'"amis", c'est la solitude, et la perte d'identité, qui font plus que se profiler. The Social Network offre un spectacle captivant de force et de profondeur. Librement adapté du roman à clé de Ben Mezrich The Accidental Billionaires (sorti en traduction française sous le titre La revanche d'un solitaire), il développe un récit prenant, non dénué de suspense et mêlant très efficacement le sens du divertissement à l'art de présenter un propos ambitieux, donnant au spectateur matière à s'interroger et à méditer. On notera quelques éléments anecdotiques mais intéressants. D'abord le fait que la musique du film est la première composition pour le cinéma de Trent Reznor, le leader du groupe Nine Inch Nails. Ensuite que les jumeaux Winklevoss, personnages importants du film, sont interprétés par... un seul acteur, dont la tête a été "posée" digitalement sur le corps d'une "doublure" jouant le second des frangins!

Les derniers articles en un clin d'oeil



Nos partenaires