Les demoiselles du swing

12/10/12 à 16:13 - Mise à jour à 16:13

Ce téléfilm italien nous permet de revenir sur une époque assez rarement évoquée, de ce côté des Alpes: le fascisme mussolinien.

Les demoiselles du swing

© Arte

TÉLÉFILM DE MAURIZIO ZACCARO. AVEC ANDREA OSVART, LOTTE VERBEEK, ELISE SCHAAP. ***
Ce vendredi 19 octobre à 20h50 sur Arte.

Ce n'est pas souvent qu'une fiction télévisée transalpine atterrit dans les tubes cathodiques de nos plates régions... Grâce à Arte, qui n'a pas l'habitude de fermer ses antennes aux programmes venus d'ailleurs, c'est chose faite. Bon, il faut pouvoir y entrer, dans cette histoire en forme de saga. Un téléfilm italien en deux parties, tourné en costumes d'époque dans l'Italie fasciste des années 30, a priori, on ne se dit pas forcément qu'on sautera aux rideaux d'excitation. Et de fait, après vision, les rideaux sont toujours en place, mais le film se laisse regarder sans déplaisir aucun. Essentiellement parce qu'il est assez ambitieux, et qu'il est plutôt interprété en finesse...

L'histoire, donc, se déroule au milieu des années 30, dans une Italie alors dominée par la puissance fasciste du Duce Benito Mussolini. Dans ce contexte historique troublé, deux jeunes soeurs d'origine hollandaise tentent de mener leur barque au mieux. Elles rêvent de spectacle et de danse, mais elles ne sont encore qu'au bas de l'échelle, celle de la plonge, dans un restaurant célèbre de Turin. D'une audition à l'autre, elles finiront néanmoins par s'extraire de cette vie pour s'en aller, dans un premier temps (et au grand désespoir de leur maman), danser le French cancan. Avant de devenir les Demoiselles du Swing, sorte de Spice Girls swing de l'époque, et de taper dans l'oeil du régime fasciste en place... Tout un programme, qu'on vous laisse découvrir dans une fiction aboutie, à défaut d'être renversante. Elle nous laisse en tout cas entrevoir une période de l'Histoire à laquelle nous n'avons pas souvent accès.

Nos partenaires