Le décryptage du génome humain

25/04/13 à 09:22 - Mise à jour à 09:22

Si certaines maladies pourraient bien être combattues grâce aux avancées de la science, le séquençage de l'ADN implique bien d'autres enjeux...

Le décryptage du génome humain

© DR

DOCUMENTAIRE DE SARAH HOLT. ***

Ce jeudi 25 avril à 22h50 sur Arte.

Si l'hypocondrie a tendance à vous suivre comme une inséparable tique, évitez peut-être ce documentaire pourtant fort éclairant de Sarah Holt. Parce qu'on y parle longuement de maladies. De maladies diverses et variées, mais possiblement combattues par le séquençage du génome humain. Si le premier exercice du genre a mis... treize ans à aboutir (c'était en 2000), l'une des plus grandes avancées de la science moderne tend aujourd'hui à se démocratiser. Il n'est pas impossible que tout un chacun puisse, dans quelques années, s'offrir une carte d'identité génétique pour moins de 1000 euros. Les entreprises qui proposent ce genre de services fleurissent, notamment aux Etats-Unis, pays dans lequel s'ancre cette enquête.

Sarah Holt nous entraîne dans le sillage de plusieurs malades à qui l'espoir fut rendu (parfois en vain malheureusement) grâce à la génétique moderne. Qu'elle serve à couper l'herbe sous le pied de certaines maladies, ou plus immédiatement à identifier ce qui fonctionne de travers dans le corps de patients découragés, la discipline crée des espoirs. Tout en développant également certaines interrogations, voire inquiétudes - comme la plupart des progrès de la science, d'ailleurs. Salutaire quand il nous aide à combattre le cancer ou la mucoviscidose, le séquençage du génome s'avère un brin plus dérangeant quand, tombé aux mains d'assureurs ou de... compagnons amoureux potentiels (poussons la paranoïa jusque-là), il permet à quiconque d'anticiper les maladies et anomalies que notre ADN nous concocte potentiellement. Et plane l'ombre du déterminisme et de l'eugénisme, écueils qu'il sera important de contourner dans un futur beaucoup plus proche que prévu.

En savoir plus sur:

Nos partenaires