[À la télé ce soir] Les Apprentis sorciers du climat

01/12/15 à 07:00 - Mise à jour à 27/11/15 à 16:19

Source: Focus Vif

Stimuler le plancton, repeindre les toits en blanc, envoyer des miroirs dans l'espace...: des lubies? Non, la géo-ingénierie. Ces techniques plus ou moins fantaisistes visent toutes à jouer sur le climat afin d'enrayer le réchauffement climatique.

[À la télé ce soir] Les Apprentis sorciers du climat

Vincent J. Schaefer conduit des expériences sur la météorologie à General Electric (1949) © Getty Images

Le documentaire de Pierre-Oscar Levy démarre un peu comme une revue d'inventions farfelues pour dominer le climat. La géo-ingénierie, discipline assez méconnue du grand public, se décline en effet sous différentes formes: repeindre les toits en blanc, multiplier le plancton, etc. Puis, rapidement, il remonte le temps. Et là, le film démarre vraiment. Parce qu'on réalise que des manipulations climatiques sont en cours depuis des décennies. La Seconde Guerre mondiale a fait office de laboratoire à ce niveau. Le matériel purement militaire croisé avec les nouvelles données météorologiques a permis, dans la foulée, aux Américains, aux Russes ou aux Chinois de "commander" de la pluie ou du soleil en fonction de leurs besoins du moment. L'une des figures de proue de ce mouvement n'était d'ailleurs autre qu'Edward Teller, dont le surnom rappellera de grands moments aux fans de Stanley Kubrick: Dr. Strangelove en personne. Ces manipulations météorologiques à des fins militaires serviront notamment à l'armée américaine pour embourber les troupes ennemies au Viêtnam. Ou à Moscou, pour que son 1er mai soit systématiquement ensoleillé. Flippant...

Dénoncées, ces pratiques reviennent dans l'actualité avec le réchauffement climatique. D'après ses défenseurs, la géo-ingénierie serait en effet un moyen efficace de refroidir la température de la planète, comme l'indiquent les baisses de température globale enregistrées après l'éruption des tout grands volcans de la terre. Libérant des particules de soufre dans la stratosphère, ces catastrophes auraient des effets bénéfiques qu'on devrait pouvoir recréer artificiellement. Alors, des scientifiques, encouragés par des lobbys et des politiques qui n'ont pour but que d'éviter les bouleversements dans nos habitudes de consommation, tentent de promouvoir ces modèles artificiels. Histoire de contrôler le réchauffement climatique. Pierre-Oscar Levy donne la parole à des experts de tout bord pour expliquer les enjeux, les avantages et les dangers potentiels de ces nouvelles techniques.

DOCUMENTAIRE DE PIERRE-OSCAR LEVY.

Ce mardi 1er décembre à 20h55 sur Arte.

Nos partenaires