À la télé ce samedi soir: La Tumultueuse histoire des peep-shows

31/05/14 à 07:00 - Mise à jour à 30/05/14 à 15:56

Source: Focus Vif

To peep. Regarder furtivement, à la dérobée... Les chiffres faramineux du sexe sur Internet en attestent: le plaisir voyeur a encore de belles heures devant lui. Mais effet pervers, les peep-shows, eux, disparaissent les uns après les autres.

À la télé ce samedi soir: La Tumultueuse histoire des peep-shows

La Tumultueuse histoire des peep-shows © Nicolai Wolf

Le documentaire de Matthias Schmidt retrace leur histoire. "Fast-food pour les yeux", le peep-show, qui propose aux hommes de mater en douce des femmes nues derrière une vitre, aurait été inventé, du moins son ancêtre, aux Etats-Unis. Plus précisément à Time Square, quartier chaud de New York dans les années 20 et 30. Son précurseur était une machine insolite appelée boîte à regarder. La première remonte à 1437. On y cherche des choses habituellement invisibles. Des mondes oniriques, des images nostalgiques... Le concept évoluera d'abord à la fin du XIXe siècle avec les peepshows machines cinématographiques de Thomas Edison. Jusqu'à ce qu'en 1972, un type associe ces cabines vidéos à un autre secteur florissant du porno: le strip-tease. Le peep-show devient un spectacle vivant. Clients, gérants, strip-teaseuses, spécialistes étayent de San Francisco à Bochum en passant par Pigalle cette expédition dans un pan méconnu de l'industrie du sexe.

  • DOCUMENTAIRE DE MATTHIAS SCHMIDT.
  • Ce samedi 31 mai à 23h50 sur Arte.

En savoir plus sur:

Nos partenaires