À la télé ce lundi soir: Kiev en feu, Maïdan se soulève

16/02/15 à 07:00 - Mise à jour à 13/02/15 à 16:30

Source: Focus

Dans le style No Comment d'Euronews, où on ne comprend pas vraiment toujours, ni même souvent, ce que l'on voit, ce documentaire raconte la flambée de violence en Ukraine au plus près des cris, des coups et des corps meurtris.

À la télé ce lundi soir: Kiev en feu, Maïdan se soulève

Impressions de l'escalade de la violence à Kiev en février 2014 © Oleksandr Techynskyi, Aleksey

Tandis que des manifestants explosent une statue de Lénine à coups de masse et se prennent en photo le pied sur la tête décapitée de l'ancien dirigeant communiste, symbole de la domination russe sur le pays, un vieil homme s'accroche au buste de pierre comme pour préserver d'ultimes vestiges du passé. C'est l'une des scènes particulièrement fortes et il y en a, parfois même des insoutenables, du documentaire réalisé par Oleksandr Techynskyi, Aleksey Solodunov et Dmitry Stoykov.

"Qui ne saute pas est un Ruskoff..." "Ukraine, lève-toi! Exige l'Europe." Tout commence avec des slogans scandés au milieu de drapeaux bleus étoilés. Quand des jeunes décident spontanément le 21 novembre 2013 de se réunir au centre de Kiev pour manifester leur mécontentement suite à la décision du gouvernement de suspendre les préparatifs pour la signature d'un accord d'association entre l'Union européenne et l'Ukraine. Les choses s'enveniment quelques jours plus tard lorsque des brigades spéciales de la police dispersent par la force une manifestation non violente. Faisant environ 80 blessés, pour la plupart étudiants.

Dans le style No Comment d'Euronews, où on ne comprend pas vraiment toujours, ni même souvent, ce que l'on voit, Kiev en feu, Maïdan se soulève raconte la flambée de violence en Ukraine au plus près des cris, des coups et des corps meurtris. Pendant de longues semaines, les trois cameramen figurent aux premiers rangs, dans les deux camps, pour filmer les forces de l'ordre et les manifestants. Les tensions qui montent entre ceux qui veulent régler la situation de manière pacifiste et les autres pour lesquels les choses ne vont pas assez vite.

Les mecs qui s'enflamment avec leurs propres cocktails Molotov, les protestataires qui tentent d'empêcher leurs compagnons de lutte de s'acharner sur un flic au sol ou encore les prêtres qui essaient en vain de ramener le calme... Tels sont quelques-uns des acteurs de cette plongée dans l'horreur à laquelle les bus calcinés et les cendres finiront par servir de décor. Kiev en feu montre comment la crise ukrainienne a basculé dans l'effroi. Jusqu'à ce que la nuit du 21 février 2014, Viktor Ianoukovytch, quatrième Président du pays, finisse par le fuir. Les manifestants avaient alors occupé Maïdan pendant trois mois. Les affrontements ont fait une centaine de morts et des milliers de blessés.

  • DOCUMENTAIRE D'OLEKSANDR TECHYNSKYI, ALEKSEY SOLODUNOV ET DMITRY STOYKOV.
  • Ce lundi 16 février à 00h15 sur Arte.

En savoir plus sur:

Nos partenaires