Agnes Obel: "Il faut laisser la mélodie décider du texte"

Agnes Obel: "Il faut laisser la mélodie décider du texte"

En six mois, le minimalisme romantique de la Danoise Agnes Obel a séduit bobos, amateurs de néoclassique et branchés pop. Chronique d'un succès qui hypnotise une époque avide de quiétude et de rédemption.