Une décennie de festivals en deuil

19/08/11 à 14:47 - Mise à jour à 14:47

La tragédie qui s'est abattue sur le Pukkelpop cette année en rappelle bien d'autres. Bref historique d'une décennie de festivals endeuillés.

Une décennie de festivals en deuil

© DR

Indiana State Fairgrounds (Indianapolis, USA, 13-08-2011)

Alors que la foire de l'État d'Indiana bat son plein aux États-Unis, les intempéries font s'écrouler la scène centrale où devait se produire le groupe Sugarland, tuant 5 personnes, et en blessant 45 autres. Suite à la tragédie, plusieurs artistes annulent leurs concerts, dont Janet Jackson et le groupe country Lady Antebellum.

Roskilde Festival (Danemark, 03-07-2011)

Une femme de 35 ans, originaire d'Allemagne, chute du haut d'un pylône d'une trentaine de mètres au Roskilde Festival, l'un des plus importants d'Europe. Les conclusions de la police indiquent qu'il s'agit d'un accident.

Pukkelpop Festival (Belgique, 19 et 20-08-2010)

L'année dernière déjà, un double drame endeuille le festival Pukkelpop. L'ingénieur du son du groupe Black Rebel Motorcycle Club décède d'une crise cardiaque. Le lendemain, le chanteur du groupe Où Est le Swimming Pool, Charles Haddon, se suicide après s'être produit sur scène, en se jetant du haut d'une tour de télécommunication. Extrait de la dernière prestation live de Haddon, quelques heures avant qu'il ne mette fin à ses jours.

Love Parade (Duisbourg, Allemagne, 24-07-2010)

Il s'agit probablement de l'incident le plus meurtrier de l'histoire de la musique. Connu pour être l'un des plus grands rassemblements musicaux au monde (sinon le plus grand), la Love Parade attire cette année-là 1,4 millions de festivaliers sur un site dont la capacité se limite à 300 000. Un mouvement de panique éclate dans le seul et unique tunnel d'accès, entraînant la mort de 21 personnes et en blessant plus de 510 autres. L'organisation est pointée du doigt, tandis que d'autres dénoncent la mauvaise gestion du flux des entrées par la police. Cette tragédie marque l'arrêt définitif du festival, créé en 1989.

Sunset Grooves (Hoek van Holland, Pays-Bas, 22/08/2009)

Une bagarre éclate lors du Sunset Grooves, un rassemblement dance gratuit qui se déroule sur la plage de Hoek van Holland, aux Pays-Bas. Un groupe de festivaliers s'en prend à la police, l'ambiance vire à l'émeute, et plusieurs coups de feu retentissent sur le site. Un jeune homme de 19 ans perd la vie et 6 autres sont blessés. Malgré les nombreux témoignages, aucune arrestation n'a lieu. Certains affirment même que les policiers, débordés par les évènements, seraient seuls responsables des coups de feu.

Pressure Fest (Essen, Allemagne, 25-06-2005)

Le fameux "Wall of Death" aura rarement aussi bien porté son nom que lors de l'édition 2005 du festival de métal allemand, le Pressure Fest. La pratique consiste à diviser la foule en deux groupes distincts. Au signal, les deux fronts se précipitent l'un sur l'autre dans un fracas d'enfer. Cette année-là, l'impact est tellement violent qu'une personne décède d'un coup porté au foie. 26 autres participants sont également blessés.

Roskilde Festival (Danemark, 30-06-2000)

Durant un concert de Pearl Jam, une bousculade provoque la mort de neuf personnes, étouffées sous le poids de la foule. Cet incident est le premier à entacher l'image du festival danois, réputé pour être l'un des plus sécurisés au monde. Profondément marqué par la tragédie, le groupe Pearl Jam (qui était intervenu à plusieurs reprises durant le concert pour tenter de calmer la foule) annulera sa tournée.

N.P. (stg)

Nos partenaires