Mort de Kevin Ayers, cofondateur de Soft Machine

21/02/13 à 11:32 - Mise à jour à 11:32

Kevin Ayers, co-fondateur du groupe Soft Machine et figure emblématique de la contre-culture britannique des années 1960, est décédé à l'âge de 68 ans à son domicile de Montolieu dans le sud de la France.

Mort de Kevin Ayers, cofondateur de Soft Machine

© Getty Images

Bertrand MacMahon, gérant du label indépendant Lo-Max Records, a annoncé que le musicien avait été retrouvé dans son lit ce mercredi matin. "Kevin Ayers était l'incarnation vivante de l'idéal des années 60, c'est-à-dire la créativité, la liberté d'expression et l'amour libre. Il était selon moi le père de la culture underground", a-t-il déclaré.

"C'était un type très sympa et très simple. Il lui arrivait de jouer de la guitare sur la terrasse du café du village", a-t-on indiqué à la mairie de Montolieu.

Chanteur, guitariste et bassiste, Kevin Ayers avait participé à la création du groupe Soft Machine, qu'il avait quitté après son premier album et une tournée aux Etats-Unis en première partie de Jimi Hendrix.

L'album Joy of a Toy, sorti en 1969, marqua le lancement de sa carrière solo.

En 1992, peu de temps après la sortie de Still Life with Guitar, Kevin Ayers voit son vieux complice guitariste Ollie Halsall mourir d'une overdose. Toute la décennie suivante, il disparaît pratiquement des radars de la scène rock.

Il revient en 2007 avec son dernier album Unfairground, pour lequel il a collabore avec de nombreux artistes de la scène rock, dont le groupe britannique Roxy Music, Hugh Hopper, Phil Manzanera, Bridget St John ou encore Robert Wyatt.

Le musicien s'est produit à plusieurs reprises en Belgique, notamment au festival Torhout Werchter en 1980 ou à l'Ancienne Belgique en 1982.

La date des obsèques n'a pas encore été fixée. La fille du chanteur est attendue à Montolieu ce jeudi.

A. Salto (Stg)

En savoir plus sur:

Nos partenaires