JoeyStarr vs Kool Shen: deux de tension

12/04/16 à 13:38 - Mise à jour à 13/04/16 à 10:14

Source: Focus Vif

À ma gauche, JoeyStarr, en binôme avec Nathy -une génération d'écart, et un album en commun, Caribbean Dandee. À ma droite, Kool Shen, pour un nouveau solo, sorti de nulle part. Même à distance, NTM rugit toujours...

JoeyStarr vs Kool Shen: deux de tension

À gauche: JoeyStarr, à droite: Kool Shen © Elisa Parron / DR

JoeyStarr

Ça part mal: JoeyStarr est en retard. E40 à l'heure de pointe, cet enfer... Il n'en faut pas davantage pour nous l'énerver, le Joey. En débarquant dans les bureaux bruxellois de son label, l'ex-NTM fulmine. "Je pourrais chier mon colon/tellement je suis tendu", rappe-t-il sur son dernier album. "Oui, et c'est du second degré. Je me fous un peu de votre gueule, les journalistes. Je sais pas comment vous écoutez un morceau. Il me semble quand même que c'est pas très complexe. C'est pas du Platon, quoi. Si tu le prends au premier degré, t'expliquer tous les trucs après, ça va être un peu long." Une caricature donc, que ce morceau intitulé Pourquoi tu t'énerves. En l'occurrence, ce matin-là, Didier Morville n'en est lui-même pas très loin. Une précédente rencontre avait été réellement passionnante. Celle-ci sera plus expéditive...

JoeyStarr vs Kool Shen: deux de tension
Dommage car, tout en ne cachant pas son ambition ultime -"l'envie de faire de la scène"-, la ligne électro-ragga-dancehall de Caribbean Dandee tient étonnamment bien la route. Peut-être parce que JoeyStarr ne rayonne jamais autant qu'accompagné d'un sparring partner. En l'occurrence, Nathy, né l'année de la sortie de Rapattitude (1990). Un véritable enfant du hip hop: à 13 ans, il apparaît sur Le Son qui tue, de Rohff. A l'époque, il traîne déjà avec JoeyStarr. Lunettes noires, le verbe pâteux, il explique: "Ma mère gérait le Blue Moon, un magasin de disques spécialisé reggae. Par ce biais-là, je me suis retrouvé à assister à l'émission radio de Didier, SkyBoss. Un jour, il m'a filé le micro. Je devais avoir 9-10 ans. Depuis ce moment, on n'a jamais vraiment cessé de bosser ensemble." Sur scène (comme sur la tournée précédente du "jaguar"), et donc aujourd'hui sur tout un album commun. Un disque avec une grosse vibe ragga, une reprise de Marley, un sample de Piaf (L'Arène), et un joli Paris par nuit, que médias et autres n'ont pu s'empêcher de ramener aux événements de novembre ("Rien à voir! On va pas nous imposer une thématique, alors que le morceau a été écrit bien avant tout ça. Foutez-nous la paix!"). L'impression générale est que, de toute façon, JoeyStarr continue de faire à peu près ce qu'il veut, fonctionnant "à l'humeur". Dans sa musique comme dans le reste: gueule d'atmosphère au cinéma, et aujourd'hui à la télé (à moitié à sa place dans la Nouvelle Star). Au final, il reste toujours le même. Pour le meilleur. Et pour le reste aussi.

  • JOEYSTARR & NATHY, CARIBBEAN DANDEE, DISTR. NAÏVE/PIAS.
  • EN CONCERT E.A. LE 09/07, AUX ARDENTES; LE 12/08, AU BSF.
  • À gagner, 5x2 places pour les diffusions en salles du concert à l'Olympia aux Kinepolis Bruxelles et Liège, le 18 avril à 19h45. Concours par ici.

Kool Shen

La moitié du duo-brûlot NTM est désormais quinqua. Et toujours rappeur: il doit en être le premier étonné... Ces derniers temps, Bruno Lopes avait d'ailleurs largement disparu des écrans radars hip hop, échangeant l'adrénaline de la scène contre celle du poker, dans lequel il est passé pro. On l'a vu également s'essayer au cinéma (face à Huppert, dans Abus de faiblesse). Autant d'éléments qui accréditaient la thèse que Crise de conscience, sorti en 2009, était bien son dernier album. Sept ans plus tard, voici pourtant Sur le fil du rasoir. Le pourquoi? Il l'explique dès l'entame du disque: "Je fais ça pour le kif/Je suis pas vraiment en galère/Ça fait longtemps que j'écris plus à la lumière du lampadaire." Le comment? "Il y a deux ans, Busta Flex m'a invité sur le morceau Soldat. Cela m'a redonné l'envie."

JoeyStarr vs Kool Shen: deux de tension
Sans pression, mais pas sans tension, Sur le fil du rasoir voit Kool Shen s'essayer notamment aux sonorités du moment. "Ce n'est pas de la pure trap non plus. Mais c'était intéressant de prendre une couleur plus actuelle, et de voir si je pouvais adapter mon flow, le faire passer de 80-90 BPM à 65-70, sans essayer pour autant d'être quelqu'un d'autre." Kool Shen reste en effet Kool Shen. La désillusion en plus? Sur le fil du rasoir a du mal à cacher son amertume. "Si tu regardes autour de toi, l'heure n'est en effet pas à la joie. Mais Crise de conscience n'était pas d'une gaieté absolue non plus (rires). En gros, cela reste dans la même veine, que l'on creusait déjà dans NTM." A ceci près: Qu'est-ce qu'on attend pour foutre le feu? a été remplacé entre-temps par Faudra t'habituer... "Oui, mais le titre de NTM a quasi 20 ans. D'une part, je ne vois pas l'intérêt de refaire la même chose. De l'autre, il faut bien constater que Le Monde de demain, qui était quasi notre premier morceau, n'est jamais arrivé. Donc, oui, il y a un côté peut-être plus désabusé." En toute fin de disque, Kool Shen glisse toutefois Debout: "Je plaide pour l'unité/les coudes serrés (...) J'ai grandi dans la mixité/je me suis fait en additionnant ce qui était censé nous diviser." "C'est le dernier morceau que j'ai écrit, juste après les attentats de novembre. J'avoue que j'étais assez pessimiste. Mais aujourd'hui, j'espère que ces événements serviront au moins à réveiller les consciences, sur la notion de solidarité, du vivre ensemble." Ces derniers jours, place de la République, le mouvement de contestation de la réforme du Code du travail a mué en un élan citoyen plus large. Son nom: Debout...

  • KOOL SHEN, SUR LE FIL DU RASOIR, DISTR. DEF JAM/UNIVERSAL.

Nos partenaires