IMHD S5E19: Un grand bravo

16/03/16 à 09:49 - Mise à jour à 09:53

Quand Deejay Kwak fâché, lui toujours faire ainsi. Il félicite l'importun. In My Hard Drive (?) S5E19.

IMHD S5E19: Un grand bravo

© iStock

Un grand bravo au guignol de samedi soir qui, sa bourgeoise en fourrure pendue à son bras, me referme la porte du Parking Flagey au nez et me demande à voir mon ticket. A la question de savoir si Monsieur est flic, en lui montrant le dit ticket, le clampin se désarçonne pendant que Simone prend peur. Puis prétexte que "plein de gens descendent dans le parking pour uriner."

"Moi, j'aurais tenu la porte pour votre épouse et vous-même, Monsieur."

On a la classe ou pas. Lui, c'était "pas". Médiocratie.

Un grand bravo à ces promoteurs qui te demandent un arrangement pour ta date dans la même salle que toi. Un arrangement voulant dire "pousse-toi de là que je m'y mette", bien entendu. Médiocratie.

Un grand bravo à cette maison audio-visuelle de service public qui, au nom de la non-segmentation de son audience, n'a plus de "service public" que le titre. De "Good music for good people", on serait plus objectivement à "music and bullshit for no people". Médiocratie.

Un grand bravo au bourgmestre de la plus grande commune de Bruxelles, d'être sourd à toute voix s'opposant, de manière argumentée, à son projet un tantinet mal mené, sans la moindre concertation, mettant ainsi en péril le tissu économique actif sur sa commune. Médiocratie.

Un grand bravo à cette exquise novlangue de parvenir sans trop de difficultés à nous faire prendre des vessies pour des lanternes, fournissant du mot-valise et des concepts au kilomètre pour nous faire avaler qu'il est possible de faire plus avec moins. "Réforme", je te subis, comme un subit une hystérie mortifère démoniaque. Gourou de la com, voire, néologiste, ça c'est un métier d'avenir! Médiacratie.

Un grand bravo à l'Union européenne de renier ses engagements juridiques pris, faut-il le dire, après une guerre atroce qui nous frappa sur notre sol. La paille et la poutre, en somme. Médiocratie et racisme structurel.

Un grand bravo aux majors d'embouteiller les usines de pressage pour vous fourguer de la daube et des rééditions mal faites et mal pressées à l'occasion du Record Store Day, alors que des indépendants voudraient presser des disques de qualité, en petit nombre pour une clientèle exigeante et connaisseuse. Médiocratie.

Un grand bravo à ces partis politiques, tous clivages confondus, souscrivant, sans le moindre recul, au fait que "le marché s'autorégule", alors que les dix dernières années prouvent absolument le contraire. Il a bon dos le sauvetage de notre épargne après le crash de 2008. Votre détricotage régulier autant qu'aléatoire du droit du travail ne fait que prouver que vous ne gagnerez jamais la bataille de l'emploi contre la financiarisation de l'économie. Vous sentez la panique. "Je suis ministre, je ne sais rien faire." Médiocratie.

Un grand bravo aux organisateurs de festivals de ne faire jouer qu'un nombre réduit de DJ's, proposant par la-même des affiches de plus en plus insipides, toutes semblables et, finalement, dénuées du moindre intérêt, de la moindre surprise. Médiocratie. Worldwide.

Un grand bravo à ces ex-partis d'opposition criant à "la rage taxatoire" dont les taux de taxation feraient se gondoler de rire les gouvernements Martens-Gol des années 80.

Un grand bravo au patronat de déclarer que "les migrants" n'ont pas le bon profil pour être taillables et corvéables à merci dans leurs entreprises. C'est vrai, quoi, si on ne peut pas utiliser ces bougnoules, à quoi peuvent-ils bien servir? Médiocratie et racisme structurel.

Un grand bravo, à nous, bon peuple endormi par le pain, les jeux, les smartphones, et les drogues légales (ou non) d'avoir une vision à tellement long terme que le bout de notre nez ou notre nombril nous semble une distance impossible à parcourir. D'être tellement crédules que quand on nous dit que l'autre est un salaud, nous y souscrivons sans ambages. Médiocratie.

La liste est longue.

Partager

"Personne n'a la responsabilité de tout faire, mais chacun doit accomplir quelque chose."

Henry David Thoreau, La Désobéissance civile (1862)
Partager

"J'ai perdu les règles qui transportaient ma civilisation. Je découvre ce soir que les mots dont j'usais ne touchaient plus l'essentiel. Je prêchais ainsi la Démocratie, sans soupçonner que j'énonçais par là, sur les qualités et le sort de l'homme, non plus un ensemble de règles, mais un ensemble de souhaits. Je souhaitais les hommes fraternels, libres et heureux." Mais quel est cet essentiel? Ce qui différence l'individu de l'Homme - on pourrait dire aussi l'Humanité, le principe qui rassemble tous les êtres humains, quelles que soient leur nationalité ou leur religion. En oubliant ce principe, on a fait du monde une "termitière, qui repose sur la somme des individus." Mais il ne sert à rien d'accuser les individus; ils défaillent si la civilisation qui les nourrit manque à ses principes. Et le plus important de ceux-ci est la responsabilité: "Chacun est responsable de tous. Chacun est seul responsable. Chacun est seul responsable de tous."

Antoine de St Exupéry, Pilote de guerre (1942)
Partager

"Chaque fois qu'un homme a fait triompher la dignité de l'esprit, chaque fois qu'un homme a dit non à une tentative d'asservissement de son semblable, je me suis senti solidaire de son acte."

Frantz Fanon, Peau noire, masques blancs (1952)
Partager

"Une société prête à sacrifier un peu de liberté contre un peu de sécurité ne mérite ni l'une, ni l'autre, et finit par perdre les deux."

Benjamin Franklin

Merci à mon humanisme de rester peu ou prou intact, et ce, au prix d'une onychophagie très avancée. Médiocratie, je te subis comme on subit une hystérie mortifère démoniaque.

A part ça? Bien, figure-toi que ça va. Même si je tournais sur ma tête en 83. Et bonne semaine de merde, les copains. Allez, je vous demande la route. Je vais poster une photo de 45T sur Instagram. Médiacratie.

À VOIR, DANSER CETTE SEMAINE

16/03/16: THE INTERNET @ VK

16/03/26: MACEO PARKER @ DE ROMA ANTWERPEN

17/03/16: MATTHEW HALSALL + POMRAD, GILLES PETERSON @ HET DEPOT (LEUVEN JAZZ FESTIVAL)

17/03/16: AZMARI (ETHIO JAZZ & AFRO BEAT) @ SOUL INN

18/03/16: THE JAMES HUNTER SIX + OMAR @ HET DEPOT (LEUVEN JAZZ FESTIVAL)

18/03/16: MASSIMADI PARTY w/ Rokia Bamba, DJ Xogn & Jmax @ SOUL INN

19/03/16: SUBMOTION ORCHESTRA + STUFF + BRZZVLL + MOI @ HET DEPOT (LEUVEN JAZZ FESTIVAL)

19/03/16: REDRUM PARTY w/ ONDA SONORA, Rik-O & DJ XOGN

19/03/16: LEE SCRATCH PERRY @ DE ROMA ANTWERPEN

20/03/16: LORDS OF THE UNDERGROUND @ LIVE CLUB LIEGE

22/03/16: LEFTO PRESENT THE GASLAMP KILLER & STUFF @ VOORUIT GENT

Nos partenaires