Focus Brolcast: Listen! Festival et népotisme

01/04/16 à 09:15 - Mise à jour à 28/04/16 à 17:36

Sans Serge Coosemans et son humour caustique, défoncé par les microbes, Deejay Kwak rencontre Dirk De Ruyck, l'une des têtes pensantes et homme à tout faire, d'un projet très enthousiasmant, un festival à l'affiche ambitieuse, inclusive, ayant lieu dans plusieurs endroits de Bruxelles dont le Square, plus exploité pour des congrès de médecins ou d'assureurs que pour des amateurs de cultures urbaines modernes. Le festival Listen! est sur les rails. Focus Brolcast nepotismus S3E13.

Focus Brolcast: Listen! Festival et népotisme

© DR

Bruxelles, capitale meurtrie d'une Europe qui l'est tout autant, était vierge d'un Festival de musique électronique ambitieux, pointu et accessible à la fois. Il est de bon ton de parler au passé, puisque le festival Listen! se tiendra du 14 au 16 avril.

Ayant pour exemple les Nuits Sonores de Lyon, le Sonar de Barcelone ou l'Amsterdam Dance Event, Dirk De Ruyck et son équipe (dont je suis) sont partis de zero pour créer une affiche intéressante et pointue, réunir des partenaires enthousiastes, saisissant tout le potentiel du projet, fédérer différents acteurs de la vie nocturne bruxelloise, intéresser les pouvoirs publics, soulever des montagnes et aller à l'encontre de préjugés.

Dirk De Ruyck, c'est le fondateur des légendaires soirées Eskimo de Gand, l'un des fondateurs du Culture Club, un passionné, une grande gueule, un homme avec une vision et une indéniable énergie très communicative. On rit moins que d'habitude, mais on s'enthousiasme pour un oui ou pour un non.

En savoir plus sur:

Nos partenaires