Focus Brolcast à la Semaine du son: devenir sourd est-il un plaisir et doit-il le rester?

27/01/17 à 09:00 - Mise à jour à 14:19

DJ Kwak, pour qui devenir sourd est un plaisir et doit le rester, et Serge Coosemans, beaucoup plus mesuré que lorsqu'il s'agit de critiquer la RTBF, reçoivent à l'occasion de la Semaine du son bruxelloise (30 janvier-5 février) Philippe Ohsé et Marianne Binard, deux de ses organisateurs. Au menu de ce Focus Brolcast: boucan, tapage, acouphènes, concerts à 90 dB et balayage d'une programmation qui n'est pas qu'alarmiste mais aussi aventureuse et festive.

Focus Brolcast à la Semaine du son: devenir sourd est-il un plaisir et doit-il le rester?

90 dB © iStockphoto

Faut-il, sur les tickets de concerts de My Bloody Valentine et du Motorhead qui se reformera bien un jour avec Ian Astbury, coller une petite pastille sonore de type de celles que l'on trouve dans certaines cartes d'anniversaires musicales émettant un acouphène, histoire d'avertir le public des risques qu'il encourt à aller se mettre les oreilles dans un tel pétrin à plus de 90dB de l'heure? Limiter légalement, comme en Flandre et bientôt aussi à Bruxelles, les prestations live à une moyenne de 90dB va-t-il tuer tout plaisir musical et terrasser un secteur criblé de contraintes? Mais, au fait, qu'est-ce donc vraiment que 90 dB? "Un orchestre classique qui joue à plein pot? Un moulin à café? Un chien qui aboie? Tout cela à la fois?" Philippe Ohsé et Marianne Binard répondent à ces questions et bien d'autres tandis que le plus libertaire de nos animateurs s'excite et que le plus rigolard balance de la punchline. Le tout avec de gros rhumes, évidemment... Ce ne serait pas un Focus Brolcast sinon. (sc)

>> Le podcast est également disponible en téléchargement sur Podomatic et iTunes.

Nos partenaires