Fin des White Stripes, deuil en rouge et blanc

03/02/11 à 12:19 - Mise à jour à 12:19

Meg et Jack White ensemble, c'est de l'histoire passée. Le groupe vient d'annoncer qu'il mettait définitivement un terme à sa carrière en tant que White Stripes et qu'il n'y aura plus de nouveaux enregistrements, ni de concerts.

Fin des White Stripes, deuil en rouge et blanc

Les ex-mari et femme invoquent sur leur site web une "myriade de raisons" et l'"envie de préserver ce qui est beau et spécial dans leur groupe". Jack et Meg ont, en six albums, élaboré un visuel fort fait de rouge et de blanc, remis la formule du duo rock'n'roll au goût du jour et sans doute exploré toutes les possibilités. Si leur premier succès est dû à l'album White Blood Cells (et les singles Dead Leaves and the Dirty Ground et Fell In Love With A Girl), le groupe a réellement explosé avec Seven Nation Army, sur Elephant en 2003, qu'aucun fan de foot ne peut affirmer ne jamais avoir entendu.

Depuis, Jack White a multiplié les projets (The Raconteurs, Dead Weather) et les collaborations (Loretta Lynn, Electric Six, Wanda Jackson...), s'est dispersé pour tout de même revenir aux sources avec un album des White Stripes tous les deux ans. Sa prochaine sortie discographique est prévue pour le printemps avec Rome, projet collectif aux côtés de Norah Jones et mené par Danger Mouse et le compositeur italien Daniele Luipi.

Le label du groupe, Third Man Records, prévoit de sortir des enregistrements live et studio inédits.

K.D.

En savoir plus sur:

Nos partenaires