Dour J2: Underachievers sans wifi

19/07/14 à 02:28 - Mise à jour à 02:35

Source: Focus Vif

Deux jours à en devenir sourd. Mais Dour tient enfin son instant rap avec The Underachievers. Le duo de Brooklyn cultivait un des meilleurs flow du festival ce vendredi. Explications.

Dour J2: Underachievers sans wifi

Photo promotionnelle © DR

Ce n'est pas le vibreur du smartphone qui s'active en poche. Mais bien les basses des Underachievers qui bastonnent. Meilleur remède new yorkais aux billets verts du rap d'A$ap Rocky, le duo originaire de Brooklyn se profilait comme une rencontre hip hop inattendue et obligatoire ce vendredi soir sous la Boombox. Meilleur que Mac Miller hier sur la Last Arena, les deux amis bouclaient leur prestation en laissant parler leur DJ, en solo.

Le Niggas in Paris (de Jay-Z et Kanye West) qu'il lâchait dressait une forêt de mains tendues vers le ciel. Se balançant de haut en bas comme un plan de cannabis balayés par un vent rap doué, les bras de la foule -compacte- adoube le binôme. Des pas de break dance s'improvisent en bordure de salle. Car bien avant cette conclusion festive, le groupe originaire de Flatbush, quartier central de Brooklyn avait su faire monter la sauce avec talent.

Des samples de cuivre. Un piano mélancolique. Les Underachievers avaient ainsi tranquillement démarré les hostilités. Flatbush represents. Le trap qui contaminait Lords of Flatbush, leur dernière mixtape en date, gagnait également le public. Baston. Dommage que face à la scène, le son ne rende pas hommage aux voix des deux rappeurs au flow d'argent. De loin, à l'extérieur -au frais- le bilan sonore s'améliore. La vie aussi, plus funky fresh. Ça balance encore des têtes. Ou presque. Car des dealers hantent la zone. Plus idiot que téméraire, l'un deux brandit même son sachet de pilules à qui mieux-mieux.

La scène est extrêmement rare sur le site. Mais difficile de ne pas penser à la rumeur qui enfle autour du Wi Fi, cachet contenant une dose (très) corsée de 200 mg de MDMA. Leçon de morale à deux balles assumée: pas besoin d'une aide chimique pour hisser les Underachievers parmi les meilleurs moments rap de Dour, jusqu'ici. Un voyage qui devrait se prolonger dans deux semaines, à Bruxelles. Flatbush Zombies, leurs voisins et potes de quartier passeront ainsi ce vendredi 1er août au Bazaar. Indispensable.

En savoir plus sur:

Nos partenaires