Beautés soniques, Namur du son

30/10/14 à 10:07 - Mise à jour à 10:07

Source: Focus

Du 31 octobre au 10 novembre, la deuxième édition du festival Beautés soniques donnera des airs rock'n'roll à une ville qui ne l'est pas forcément étiquetée. Événement.

Beautés soniques, Namur du son

20.000 Days on Earth, Son Lux, Frànçois and the Atlas Mountains et The Experimental Tropic Blues Band sont à l'affiche des Beautés soniques à Namur. © DR

Ce n'est pas faire injure aux Namurois, ni céder obligatoirement aux clichés, que d'affirmer que la capitale wallonne n'est généralement pas la ville la plus "rock'n'roll" du Royaume. Animée, oui (enfin, à certains moments de l'année, et jusqu'à une certaine heure). Mais défricheuse, c'est moins souvent le cas. Il ne faut donc pas hésiter à retaper sur le clou des Beautés soniques, le nouveau festival inauguré l'an dernier.

Après une première édition prometteuse, l'événement semble en effet avoir déjà tout compris. Dans un calendrier de concerts déjà bien chargé, les Beautés soniques ont réussi à proposer non seulement une affiche, mais aussi un esprit. Ou en tout cas une certaine vision de ce que peut être un festival à taille humaine. Pour le coup, toutes les "forces vives" culturelles de la ville font cause commune: l'asbl Namur du son, le centre culturel, l'équipe du festival digital Kikk, le Belvédère, les breakers de NBS... Même les Namur roller girls sont de la partie pour un match de roller derby, accompagné de sa bande-son (le 2/11). C'est aussi ça la bonne idée: multiplier les angles et se servir de la ville comme d'un grand terrain de jeu. On aura ainsi droit à une foire aux vinyles, des workshops, un marché vintage, une journée hip hop, la projection du documentaire sur Nick Cave (20,000 Days On Earth), et même une "halloween party" pour les 4-12 ans...

Cela étant dit, les concerts restent toujours le principal fil rouge des Beautés soniques. La programmation, plutôt "indie", part joyeusement dans tous les sens. Avec un contingent belge conséquent -des Experimental Tropic Blues Band (The Belgians) à Robbing Millions en passant par le Colisée ou Nicolas Michaux-, mais aussi quelques noms internationaux réjouissants. A côté des chouchous de François and The Atlas Mountains, on peut par exemple signaler le passage du rappeur anglais Dels (un tout nouvel album en poche), du New-Yorkais Ryan Lott (alias Son Lux), des altitudes rock de Mendelson ou encore la venue du légendaire producteur no wave américain Martin Bisi, dont le nom se retrouve au générique de quelques disques marquants (du Rockit d'Herbie Hancock aux premiers Sonic Youth).

Nos partenaires