Nintendo les bons tuyaux

17/02/15 à 12:13 - Mise à jour à 12:12

Source: Focus

Contrairement au catalogue de la Wii U, Captain Toad: Treasure Tracker n'est pas à court de bonnes idées. Un casse-tête jubilatoire et malicieux.

Nintendo les bons tuyaux

Captain Toad: Treasure Tracker © Nintendo

Des plateformes au design de Fisher-Price. Des monstres bonhommes et souriants. Des héros à la béatitude surnaturelle. Chaque nouvelle production made in Nintendo se profile a priori comme une expérience kids only. Bienvenue à Neuneuland? Pas forcément. Car derrière le jouet qui fait pouët, Big N cache très souvent des trésors d'inventivité jubilatoires et universels. Entre puzzle game et jeu de plateforme, Captain Toad: Treasure Tracker brille ainsi comme une perle au milieu du catalogue décharné de la Wii U. Le genre d'expérience ludique à même de faire fondre le plus radical des haters.

Ne pas savoir sauter pour écraser un ennemi relève du crime de lèse-majesté dans le royaume de Nintendo. Treasure Tracker part pourtant de ce handicap inédit pour baliser intelligemment son gameplay. Eternel rôle secondaire promu au rang de héros, Toad (et sa compagne) oublie(nt) le jump et active(nt) plutôt une constellation de mécanismes les aidant à trouver la sortie d'une septantaine de micro-mondes aux écosystèmes étranges. Le chemin du salut où pointe une étoile difficilement accessible ne s'y révèlera qu'à condition d'observer à 360 degrés tous les angles des vivariums labyrinthiques et hypnotiques. Le tout pour tenter de cerner tous les tiroirs secrets et tables gigognes qu'ils abritent.

Tic tac boum

Jouant sur les illusions d'optique à la manière d'un FEZ, l'aventure du gentil champignon chétif se tapisse donc d'interrupteurs aux effets prises de tête, de canons ennemis que l'on retourne à son avantage et de faux chemins en trompe-l'oeil. Des tuyaux ascenseurs dont les trajets ne se révèlent qu'en regardant l'arrière du décor. Des pans entiers de décors pivotant à 180 degrés pour aligner un passage. Le travail de Nintendo, horloger suisse du jeu vidéo, est sublime de justesse.

Treasure Tracker n'est toutefois pas qu'un Rubik's Cube à la géographie folle qui invoque parfois l'écran tactile, le micro et la détection de mouvement de son gamepad pour modeler sa topographie en mouvement perpétuel. En bon jeu made in Kyoto, il recycle ainsi à merveille des préceptes légendaires des Mario originels à son avantage. Comme dans Super Mario Bros 2, l'élimination d'adversaires passe par la projection de radis que l'on aura préalablement déterrés. Lanceurs de marteaux et autres fantômes timides y défilent aussi naturellement pour mieux piéger -au propre comme au figuré- les gamers nostalgiques. Like.

Un peu court en temps de jeu sans être arnaqueur (vu ses deux couches d'objectifs secondaires pour maniaques du pad), le jeu évite toutefois la répétition. Plongée sous-marine en bord de plages, courses sur plateformes éphémères, maison hantée, flipper géant et ride en wagon: le dépaysement est la règle. Les thèmes typiques de la série crépitent en outre au fil d'une BO souriante ou tremblante selon l'humeur. Un titre novateur qui garde dans son coeur la définition primitive du jeu vidéo. En état de grâce.

  • EDITE ET DEVELOPPE PAR NINTENDO, AGE 3+, DISPONIBLE SUR NINTENDO WII U.

En savoir plus sur:

Nos partenaires