Serge Coosemans
Serge Coosemans
Blogueur
Chronique

16/04/18 à 11:15 - Mise à jour à 11:15

Google, le Kompromat bien plus embarrassant que votre vie sur Facebook

Cette semaine, une bonne et une mauvaise nouvelle. La bonne: il est très probable que Cambridge Analytica ment pour mieux se vendre et que Facebook n'a de vous qu'un portrait limité et déformé. La mauvaise: tout le monde oublie Google, qui a pourtant du "kompromat" bien plus embarrassant sur chacun de nous. Crash Test S0E29, toi aussi deviens aussi parano que Donald Trump.

Histoire de faire comme tout le monde, j'ai dernièrement téléchargé mon archive Facebook, c'est-à-dire tout ce que ce réseau social sait de moi depuis 2011, date à laquelle j'y suis revenu après en être parti quelques semaines, ma première inscription datant de 2007. Cela ne m'a pas spécialement ému et encore moins effrayé. J'ai en fait trouvé cela plutôt amusant. C'est que je ne me souvenais pas avoir autant joué à Lost Jewels en 2013, ni d'avoir été constamment enrhumé en 2012. J'avais oublié mon utilisation maniaque des expressions "Tango Down" (de Zero Dark Thirty) et "Da Chiz" (de la bédé Georges Clooney). Cela faisait au moins cinq ans que je n'avais plus pensé à ma voisine de 2012, à propos de laquelle j'ai pourtant jadis publié des dizaines de statuts enragés. Faut dire qu'elle en tenait une bonne couche, la guedin. Le samedi 1er décembre 2012 à 23h45, je faisais ainsi part à mon réseau qu'elle était en train de chanter "Zorro est arrivé" à toute blinde dans sa cuisine. Le reste du temps, elle faisait des incantations à sa fille récemment décédée.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires