Tinder et fracas

29/11/17 à 21:00 - Mise à jour à 11:36
Du Le Vif Focus du 01/12/17

Après Vulnicura, marqué par la rupture amoureuse, Björk continue de panser ses plaies et envisage à nouveau le meilleur. Aussi ébouriffant qu'étouffant.

"Utopia"

Depuis près d'un quart de siècle, Björk a réussi à dessiner une trajectoire totalement hors-norme. Une démarche à la fois complètement intellectualisée, arty, parfois jusqu'à la caricature. Mais où les sens et les émotions continuaient malgré tout à guider les aventures artistiques de l'Islandaise. C'était particulièrement le cas sur l'album Vulnicura. Sorti en 2015, il la voyait s'effondrer face à la rupture amoureuse. Séparée du père de sa fille, l'artiste contemporain Matthew Barney, Björk étalait sa colère et son chagrin avec une intensité poignante. Cette mise à nu a eu un prix: ...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires