Une semaine pour parler du son

16/12/11 à 11:31 - Mise à jour à 11:31

La deuxième édition bruxelloise de la Semaine du Son aura lieu du 23 au 29 janvier. L'événement met en avant le son dans tous ses domaines.

Une semaine pour parler du son

© Semaine du Son

Concerts et autres animations sonores seront organisés lors de la Semaine du Son bruxelloise. Cet événement, dont le thème cette année est la voix, permet au public de visiter des expositions, regarder ou participer à des installations sonores et des ateliers, assister à des conférences et à des projections de films. Du 23 janvier au 29, ces activités seront disponibles dans plusieurs lieux culturels de la capitale tels que la Monnaie, Flagey, le Botanique.

Durant une semaine, le public pourra assister à des performances musicales originales, comme par exemple l'utilisation de bols tibétains pour jouer de la musique. Mais la Semaine du Son est bien plus qu'une série d'activités culturelles. Le but est en effet d'interpeler le public sur les problèmes liés aux bruits. Les conférences, entre autres, aborderont les thèmes de la santé (les acouphènes par exemple), du volume des concerts, de la thérapie par le son, de l'éducation, des nuisances sonores...

Cette semaine dédiée à tous les domaines du son est organisée à Bruxelles par Halolalune Production, une ASBL qui soutient la création sonore. Mais l'initiative est avant tout française. Née en 2004, la Semaine du Son a débuté à Paris et s'est élargie ensuite à plusieurs régions du pays ainsi qu'à l'étranger. "Maintenant, nous nous trouvons dans 60 villes de France en même temps, et nous comptons autant de partenaires" explique Véronique Balizet, déléguée générale de la Semaine du Son en France. Et à sa 9ème édition, le projet séduit encore. "Avant, nous devions démarcher des associations pour nous soutenir. Désormais nous devons en refuser, il y a trop de demandes", ajoute-t-elle.

En Belgique, la Semaine du Son a bien fonctionné la première année. "On a eu un succès médiatique et on a attiré du monde dès le départ. De même, nous n'avons pas essuyé de rejet des organismes à qui nous demandions du soutien", déclare Marianne Binard, de Halolalune Production. Et avant même l'édition 2012, la petite équipe organisatrice -ils ne sont que trois- a déjà prévu le thème de l'année prochaine: les instruments de musique.

Marion Lorge (stg)

En savoir plus sur:

Nos partenaires