Quand la science donne des conseils de danse

17/02/17 à 16:50 - Mise à jour à 16:49

Une étude menée par un groupe de chercheurs, pour la plupart issus de l'université de Northumbria au Royaume-Uni, semble avoir découvert comment une femme devait danser pour attirer le sexe opposé.

Quand la science donne des conseils de danse

Didier Vander Steichel : " Le mois de février sera l'occasion de constater qu'il est possible de faire la fête, de s'amuser, de vivre intensément les moments agréables sans l'aide de l'alcool. " © © Tournée Minérale

On arrête tout de suite ceux qui se demandent pourquoi on ne parle que de la danse féminine dans cette étude: la même a été menée sur les hommes en 2010.

Sous l'appellation un peu barbare d'"asymétrie optimale et autres paramètres des mouvements caractéristiques d'une danse féminine de haute qualité", des chercheurs ont voulu découvrir les pas de danse les plus attrayants. Pour ce faire, ils ont filmé 39 femmes âgées de 18 à 30 ans en train de danser sur un même rythme de 125 battements par minute. Afin que le physique des personnes n'entre pas en compte, ils ont modélisé chaque danseuse sous la forme d'avatars en 3D. Étant donné que pour ces scientifiques, la danse est un comportement humain essentiellement observé dans un contexte de séduction, un panel composé de 57 hommes et 143 femmes a ensuite pu noter les différents mouvements d'un à sept selon leur degré d'attractivité.

L'étude conclut qu'il existe trois types de mouvements qui permettront de briller sur les pistes de danse. Pour cela, il faut effectuer d'amples mouvements des hanches et des mouvements asymétriques des cuisses et des bras en faisant attention de ne pas tomber dans le ridicule. Les chercheurs expliquent cela par le fait que le mouvement des hanches est très féminin et que le fait d'arriver à bouger indépendamment ses différents membres démontrerait une certaine intelligence.

Si tout cela peut sembler flou, les chercheurs ont publié la vidéo caractérisant une bonne danseuse.

Nos partenaires