Mort de Pierre Bergé, figure incontournable de la Culture française

08/09/17 à 12:42 - Mise à jour à 12:43

Il est rare qu'un homme dédie autant sa vie à la culture. Portrait de Pierre Bergé, mécène et homme d'affaires qui fut le grand amour d'Yves Saint Laurent.

Mort de Pierre Bergé, figure incontournable de la Culture française

AFP /Stephane de Sakutin © AFP

"La Fondation Pierre Bergé - Yves Saint Laurent, Paris et la Fondation Jardin Majorelle, Marrakech ont l'immense tristesse d'annoncer le décès de leur Président fondateur Pierre Bergé survenu vendredi 8 septembre 2017 à 5 h 39, à son domicile à Saint-Rémy-de-Provence", annonce la fondation dans un communiqué.

Pierre Bergé peut se vanter d'avoir vécu mille vies faites de rencontres avec les artistes en vue de son temps. Mécène, mentor et homme d'affaires, il est devenu la figure incontournable de la culture française. Homme de lettres, d'art, des médias impliqué en politique, Pierre Bergé a bâti sa propre aventure.

Débarqué à l'âge de 18 ans à Paris, il côtoie les plus grands de son temps : Cocteau, Camus, Prévert, Giono ou encore Bernard Buffet, son premier compagnon. En 1958, le cours de sa vie change, il rencontre le jeune et talentueux créateur Yves Saint-Laurent. Bergé vend tout pour lui offrir sa propre maison de couture qu'il dirigera pendant 40 ans.

Avec Saint-Laurent, Pierre Bergé va constituer une stupéfiante collection d'oeuvres d'art. Leurs ambitions sont sans limites, ensemble, ils aménagent avec les plus grands artisans décorateurs le château Gabriel en Normandie, la Villa Majorette à Marrakech et leurs deux résidences de la rue de Babylone et de la rue des Saints-Pères à Paris.

L'homme de l'art

En 1974, il devient président de la Chambre syndicale des couturiers et créateurs de mode. Puis, il se lance dans des actions culturelles, il devient alors directeur du théâtre de l'Athénée, président de la Maison Cocteau, de la maison Zola, de l'Opéra Bastille... Le philanthrope multiplie les acquisitions, créations et directions.

Il créer sa propre maison de ventes aux enchères. En 2009, il se sépare des collections Bergé-Saint Laurent pour 373,5 millions d'euros. Six ans après, il vend sa formidable collection de livres couvrant 6 siècles de création littéraire -- du XVe au XXe siècle.

L'ancien ministre de la Culture Jack Lang a rendu hommage à "un ami merveilleux". "Fabuleux mécène, philanthrope, esthète insatiable, génial entrepreneur, homme de culture et de toutes les passions, Pierre Bergé était tout cela à la fois, mais plus encore, il incarnait un humaniste qui plaçait la destinée des hommes au-dessus de toutes les autres valeurs", confie-t-il dans un communiqué.

Sentant sa mort arrivée, il épouse le 31 mars dernier le paysagiste américain Madison Cox. Il disparaît quelques semaines avant l'inauguration de deux musées dédiés à l'oeuvre d'Yves Saint-Laurent, l'un à Paris et l'autre à Marrakech.

Elisa Brevet

Nos partenaires