Le Weboscope du lundi 7 juin

07/06/10 à 12:14 - Mise à jour à 12:14

Où les zombies ont leur série télé, on sort encore des livres de Bukowski, Madame Tussaud fait la pub de la Marvel et Mathew Jonson fait bouger le dancefloor.

Le Weboscope du lundi 7 juin

Où les zombies ont leur série télé, on sort encore des livres de Bukowski, Madame Tussaud fait la pub de la Marvel et Mathew Jonson fait bouger le dancefloor.

Cela pourrait s'avérer totalement affolant. The Walking Dead, la bande dessinée de Robert Kirkman racontant la survie quotidienne d'une poignée d'individus soit totalement dépressifs soit carrément allumés dans un monde infesté de zombies devient une série télé. C'est la chaîne AMC qui produit et c'est à priori un gage de qualité puisque cette indépendante qui monte, qui monte est déjà responsable de Mad Men et Breaking Bad. La course au trash et à la transgression de tabous qui se livre depuis quelques années au travers différentes séries télévisées devrait aussi assurer que les côtés les plus extrêmes du comic-book ne soient pas zappés. On attend donc avec quelque impatience la mutilation du héros, quelques viols, des scènes de torture assez intenables et une valse également effrénée de personnages principaux puisque ceux-ci se font généralement très vite décimer. Dans les bouquins, du moins!

http://blogs.amctv.com/the-walking-dead/

Bukowski, c'est comme Tupac ou Jimi Hendrix. Depuis sa mort en 1994, il se publie régulièrement des inédits, des fonds de tiroirs, sa correspondance, quelques conférences et même des articles publiés dans divers magazines. Aux États-Unis, un nouveau volume vient de paraître et c'est l'occasion pour le Village Voice de saluer cette publication par un brin de cynisme tout ce qu'il y a de plus new-yorkais.

http://www.villagevoice.com/2010-04-13/books/bukowski-with-barbecue-sauce/

Depuis quelques jours, Madame Tussaud accueille à Londres les super-héros de la Marvel. Signe des temps, signe d'argent: chaque personnage de cire est en fait inspiré par sa transposition cinématographique et non par sa version de papier. Pour ne prendre qu'un seul exemple, Wolverine y a donc bel et bien les traits et le marcel d'Hugh Jackman et non la combinaison jaune et noire des bandes dessinées. Quand on connaît l'offensive super-héroïque hollywoodienne à venir (films avec Thor, Captain America, les Vengeurs, Nick Fury...), on ne peut que saluer le coup de pub et aussi un peu regretter le côté digne et suranné de l'idéale Madame Tussaud.

http://www.asylum.com/2010/06/02/marvel-super-heroes-4d-exhibition-at-madame-tussauds-in-london/

Digne représentant de la techno minimale, Mathew Jonson sort ces jours-ci son premier album, après bien des années d'attente. L'occasion pour le magazine Fact de proposer un mix live de quelques-unes de ses productions, entre classiques dancefloor (son rêveur Marionette) et nouveautés. Le podcast est écoutable pour 3 semaines.

http://www.factmag.com/2010/06/04/fact-mix-155-mathew-jonson/

Serge Coosemans

Nos partenaires