Julien Broquet
Julien Broquet
Journaliste musique et télé
Opinion

20/02/12 à 14:24 - Mise à jour à 14:24

Doigt d'honneur

Après le téton de Janet Jackson, c'est le majeur de M.I.A. qui fait scandale pendant la finale du superbowl. What the fuck?

La chronique de Julien Broquet

Scandale. Sacrilège. Péché. La NFL et la NBC font profil bas. Madonna rumine. L'Amérique fulmine. Le dimanche 5 février, pendant la finale du Superbowl, M.I.A. a tendu son majeur à 110 millions de téléspectateurs. Invitée à rejoindre la Ciccone sur scène pendant le show qui rythme la mi-temps de l'événement le plus regardé à la télé par l'oncle Sam et ses neveux, la rappeuse anglaise a frappé fort et sans doute sans regarder...

Car depuis, de nombreuses associations puritaines ont attaqué en justice la NBC. La chaîne et la fédération se confondent en excuses et se rejettent la faute. Et pourtant. Selon le site TMZ, le contrat signé par l'Anglaise stipulerait qu'en cas d'incident, c'est aux artistes de payer les frais. Une précaution prise depuis le nettement plus rigolo "Nipplegate". Quand Justin Timberlake avait bien (in)volontairement dévoilé le téton de Janet Jackson pendant l'édition 2004. Si la Federal Communications Commission décide de faire raquer, le doigt d'honneur de M.I.A. pourrait lui valoir une amende de plusieurs centaines de milliers de dollars. En 2004, la FCC avait condamné CBS à verser 550 000 sacs mais la peine avait été annulée en appel.

On pensait la NBC à l'abri, avec sa diffusion en léger décalage. "Mais c'était un geste spontané que notre système a décelé trop tard", s'est excusé son porte-parole Christopher McCloskey. T'inquiète Chris, l'Amérique s'en remettra. Dans le fond, vu sous un autre angle, comme disait le journal Internet Huff Post, "MIA a juste fait un geste obscène durant un événement où des mecs transforment leur corps en projectile pour en envoyer d'autres à l'hosto..."

Experte en provoc

C'est tout sauf nouveau. Maya Arulpragasam en connaît un rayon en matière de provoc. Qu'elle soit artistique, à l'image de son clip où on extermine des roux, réalisé par le sulfureux Romain Gavras. Ou comportementale, comme quand elle twitte le numéro de téléphone privé d'une journaliste qui a osé mettre en doute son intégrité...

Mais la seule vraie question est (on ne va pas s'étendre sur la pudibonderie américaine): que peut bien signifier ce FUCK taille XXL, sans explication un peu con, qui a attiré plus d'attention que le show monumental de Madonna? M.I.A. a-t-elle des problèmes de psychomotricité ou juste besoin d'un buzz pour accompagner la sortie de son nouveau single? S'est-elle adressée publiquement à son ex, Benjamin Bronfman, dont elle s'est récemment séparée ou peut-on y voir un message plus politique? Fille d'un rebelle tamoul, la demoiselle a toujours entretenu de drôles de relations avec l'Amérique... Devant les salles de sa 1re tournée aux States en 2005, des manifestants (c'est vrai pour la plupart des membres de la majorité cinghalaise du Sri Lanka) marquaient tous les jours leur indignation quant à sa présence. La jeune femme, qui n'était pourtant plus en relation avec son dad, a ensuite un temps été interdite de séjour. Elle a aussi été contrainte de masquer une référence au Front de libération de la Palestine dans une de ses chansons, pour que MTV accepte de la diffuser. Que celui qui sait lève... l'index.

Nos partenaires