Braquage à la norvégienne, sorcellerie anglaise, hip-hop d'avant-garde... Et KYLIE!

09/07/10 à 14:46 - Mise à jour à 14:46

Où un film de braquage se tourne sur les lieux même du crime, Kylie revient, Alan Moore donne des concerts et on rend aussi hommage à Rammellzee.

Braquage à la norvégienne, sorcellerie anglaise, hip-hop d'avant-garde... Et KYLIE!

© DR

Le réalisateur norvégien Erik Skjoldbjærg est l'auteur, en 1997, du très bon thriller Insomnia, plus tard remaké aux Etats-Unis par Christopher Nolan avec Al Pacino et Robin Williams dans les rôles principaux. Il a depuis sorti une adapation du best-seller Prozac Nation pour les studios américains avant de retourner au pays travailler pour la télévision et, en 2005, tourner un Enemy of The People qui n'a visiblement pas connu un succès fou à l'international.

Le voici cinq ans plus tard aux manettes de Nokas, un film de braquage visiblement susceptible de mieux marcher. Du moins son efficace trailer laisse-t-il suspecter une ambiance lourde et prenante. Pour la petite histoire, le film est inspiré d'une attaque bien réelle, qui a défrayé la chronique locale. Le réalisateur a poussé le vice jusqu'à tourner sur les lieux même du drame. Résultat des courses: crispation nationale!

---

Comme Jésus, comme John Mc Clane, comme François Pirette, comme le Terminator, comme le Fils Prodigue, comme la pluie, comme le soleil mais pas comme Guy Spitaels, vient toujours un moment où Kylie revient.

http://www.mytourmanager.com/blog/2010/07/05/kylie-minogue-is-an-aphrodite-alright/#more-4358

---

C'est surtout intéressant à savoir si vous passez par Londres à la fin du mois, Alan Moore, le gourou du comic book, y donnera deux concerts. Deux concerts, oui, il ne s'agit pas de conférences (encore que le concept allie spoken words et accompagnement musical lugubre!). Moore fait cela dans le cadre de son projet Unearthing, au nom duquel il a déjà sorti un coffret mélangeant lecture et son sur Lex Records. Facteur trainspotting important: des figures importantes de la scène musicale indépendante y participent, parmi lesquelles entre autres Mike Patton (Faith No More, Fantômas...) et Stuart Braitwhaite (Mogwai)...

http://livres.fluctuat.net/blog/44720-alan-moore-en-live-a-londres-pour-son-projet-unearthing.html

---

La semaine dernière, disparaissait Rammellzee, un rappeur d'exception qui s'intéressait dans ses textes non pas au bling, aux biatches, aux mercos et autres zoums zoums zoums mais bien aux lois de la thermodynamique, à la linguistique et à l'avant-garde artistique... Il était proche de Basquiat (qui lui a fait des pochettes de disques) et a tourné sous la direction de Jim Jarmusch, dans ses premiers films. Bref, une certaine idée du New York new-wave/no-wave de la fin des années 70, dont il ne reste pas grand-chose, les survivants ayant un peu trop acquis des statuts et des conforts de stars que pour encore faire perdurer cet esprit.

http://www.guardian.co.uk/music/2010/jul/04/rammellzee-hip-hop-rap-death

Serge Coosemans

En savoir plus sur:

Nos partenaires