Pulsar: love, paranoia and radio waves

19/01/11 à 09:46 - Mise à jour à 09:46

Alex Stockman, ex-critique rock et cinéma devenu réalisateur, signe avec "Pulsar" un thriller intimiste et techno où l'humain finit par résister à l'emprise des machines.

Pulsar: love, paranoia and radio waves

© DR

Mireille est partie à New York faire un stage dans un prestigieux bureau d'architecture. Samuel, lui, est resté à Bruxelles, où il travaille comme livreur de produits pharmaceutiques. Pour communiquer, les amants (provisoirement) séparés dialoguent en ligne, via Internet. Mais un soir, le jeune homme s'aperçoit que son ordinateur est victime d'un pirate qui s'y introduit et va en prendre progressivement les commandes...

Mené sur le mode du thriller intimiste, Pulsar chronique le sabotage informatique de la vie de Samuel, et ses efforts pour la récupérer, tout en retrouvant le contact avec sa bien-aimée via des techniques plus archaïques. Matthias Schoenaerts est impeccable dans le rôle principal. Derrière la caméra, Alex Stockman allie hyperréalisme décalé à la David Lynch et engrenage hitchcockien. Tout en trouvant un ton personnel!

Pulsar, thriller d'Alex Stockman, avec Matthias Schoenaerts, Tine Van den Wyngaert, Sien Eggers. 1h34.

Louis Danvers

Nos partenaires