L'Évangile selon Bouli

24/02/16 à 14:08 - Mise à jour à 14:47

Source: Focus Vif

Nourri d'émotions intimes et de spiritualité, le plus noir des films de Bouli Lanners est aussi le plus... optimiste! Rencontre.

"Pour moi, c'est le vrai Jésus, dans le film, dans une société où on ne sait plus trop, où on parle de fin du monde... Un homme qui doute. Un homme qui aide les personnes qu'il faut. Un homme qui se sert de son flingue, aussi. Un Jésus de western! C'est mon Jésus. Il ne va pas plaire à tout le monde, mais c'est mon Jésus!" Bouli Lanners ne fait pas mystère de la dimension spirituelle, religieuse même, de son nouveau et très beau film. Les Premiers, les Derniers cite le Nouveau Testament, et la foi, même en version assez rock'n'roll, y est appelée à offrir la lumière de l'espoir au constat crépusculaire d'un monde à l'agonie.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos