John Cameron Mitchell, rencontre du troisième type

05/04/18 à 15:26 - Mise à jour à 15:26
Du Le Vif Focus du 29/03/18

John Cameron Mitchell, le réalisateur de Shortbus, filme la rencontre entre un jeune punk et une alien dans le Londres de 1977. Un must délirant et jubilatoire, à découvrir au Bifff...

Un titre qui n'aurait pas déparé au répertoire des Undertones, et John Cameron Mitchell, le réalisateur de Hedwig and the Angry Inch, aux commandes: How to Talk to Girls at Parties comptait forcément parmi les curiosités les plus attendues du dernier Festival de Cannes. Pour se révéler, à l'autopsie, l'un des films les plus enthousiasmants vus sur la Croisette, une bouffée d'exubérance décalée à rebours de l'humeur ambiante. Après une incursion, réussie au demeurant, dans l'orthodoxie indé le temps de Rabbit Hole, Mitchell revient à l'excentricité qui a fait de lui, parmi d'autres qualités, une icône du cinéma queer. Un modèle certifié du Hedwig susnommé -comédie musicale autour d'une rock star transsexuelle est-allemande poursuivant son ex-amant ayant plagié ses chansons- à Shortbus, décryptage sexuellement libéré des comportements amoureux.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires