[Critique ciné] The Great Wall, stupide et convenu

18/01/17 à 10:35 - Mise à jour à 10:34

Source: Focus Vif

AVENTURES | Plus importante coproduction sino-américaine à ce jour, The Great Wall expédie Matt Damon dans la Chine antique, sous les traits d'un aventurier parti faire main basse sur une arme au potentiel dévastateur.

[Critique ciné] The Great Wall, stupide et convenu

Un mercenaire que les circonstances et un sursaut d'humanité vont convaincre de rallier une unité militaire d'élite, menée par la commandante Lin (Tian Jing) dans son combat désespéré pour protéger l'empire du Milieu de créatures monstrueuses, les Taotei. Le scénario est parfaitement stupide et résolument convenu, et si l'on y verra à la rigueur une invitation à esquisser des ponts plutôt que des murailles entre les peuples, le film n'est sauvé du ridicule et de l'ennui que par la maîtrise technique d'un Zhang Yimou que l'on a déjà connu (nettement) plus inspiré...

De Zhang Yimou. Avec Matt Damon, Tian Jing, Willem Dafoe. 1h44. Sortie : 18/11. **

Nos partenaires