[Critique ciné] Planetarium, Natalie Portman glamourissime

14/02/17 à 14:33 - Mise à jour à 14:33

Source: Focus Vif

DRAME | Troisième long métrage de Rebecca Zlotowski, Planetarium nous emmène à la suite de deux médiums américaines dont la réputation attire le Tout-Paris des années 30.

[Critique ciné] Planetarium, Natalie Portman glamourissime

Troisième long métrage de Rebecca Zlotowski, auteure des remarqués Belle épine et Grand Central, Planetarium nous emmène dans la Ville Lumière à la fin des années 30, à la suite des soeurs Laura et Kate Barlow (Natalie Portman et Lily-Rose Depp), deux médiums américaines dont la réputation attire le Tout-Paris. Et qu'André Korben (Emmanuel Salinger), un producteur de cinéma subjugué par leurs pouvoirs, va bientôt prendre sous son aile, les immergeant dans un univers fastueux semblant échapper à l'inquiétante rumeur du monde... La résonance avec le moment présent n'est bien sûr nullement fortuite. Mais, multipliant les enjeux, de la relation entre ces deux soeurs à la montée de l'antisémitisme, et jusqu'au pouvoir "spirituel" du cinéma, Planetarium, n'échappe pas à une certaine confusion, conforme en cela à l'époque il est vrai. A défaut d'être totalement abouti, le film séduit néanmoins, tant par son puissant élan romanesque que par l'inventivité sinueuse de sa mise en scène, écrin idéal pour les prestations "vintage" d'une Natalie Portman glamourissime et d'une Lily-Rose Depp diaphane, à qui le trop rare Emmanuel Salinger offre une réplique millimétrée...

DE REBECCA ZLOTOWSKI. AVEC NATALIE PORTMAN, LILY-ROSE DEPP, EMMANUEL SALINGER. 1H48. SORTIE: 15/02. ***(*)

>> Lire également nos interviews du duo d'actrices et de Rebecca Zlotowski.

Nos partenaires