Critique ciné: Mission: Impossible Rogue Nation, le moins inspiré de la série

05/08/15 à 09:05 - Mise à jour à 09:09

Source: Focus

ACTION/ESPIONNAGE | Le nouvel épisode de l'excitante saga nous propose une suite sans réelle surprise.

Critique ciné: Mission: Impossible Rogue Nation, le moins inspiré de la série

Tom Cruise dans in Mission: Impossible Rogue Nation © Paramount Pictures

L'heure est grave pour Ethan Hunt et ses amis. La CIA fait tout pour mettre un terme à leurs activités, quitte à les déclarer hors-la-loi. Et ce, juste au moment où la sinistre organisation du Syndicat menace de porter à incandescence ses vastes projets criminels... Le nouvel épisode de l'excitante saga nous propose une suite sans réelle surprise, manquant de cette personnalité que tant Brian De Palma ou John Woo que J.J. Abrams avaient su conférer aux films précédents. Christopher McQuarrie assure, sans plus. Il n'a ni la radicalité de De Palma, ni l'esthétisme de Woo, ni le grain hyperréaliste d'Abrams. Sa réalisation classique est globalement efficace, par endroits percutante, mais s'avère incapable d'électriser les moments moins forts d'un récit mené avec plus de vitesse que d'intelligence.

De manière étonnante, c'est par son scénario sans âme que pèche surtout Mission: Impossible-Rogue Nation. Surprenant quand on sait que McQuarrie est scénariste de formation, et a écrit le brillantissime The Usual Suspects, avec l'Oscar du meilleur scénario à la clé! Il se contente ici d'aligner les morceaux de bravoure, alternant le meilleur (la remarquable scène, un peu hitchcockienne, située à l'Opéra de Vienne) et le pire (l'interminable séquence du vol de données dans une base secrète au Maroc). Tom Cruise a beau défier le temps par son charisme intact, Simon Pegg confirmer son apport comique et Rebecca Ferguson dépasser avec classe les clichés de la belle espionne, le film est sans aucun doute le moins inspiré d'une série que le succès populaire ne boudera pas pour autant.

Action/espionnage de Christopher McQuarrie. Avec Tom Cruise, Jeremy Renner, Rebecca Ferguson. 2 h 11.

Nos partenaires