Cannes: Leto, jolie claque qui a réveillé les festivaliers

11/05/18 à 16:32 - Mise à jour à 16:32

From Russia with love. Entamé en mode mineur, le festival de Cannes a connu un premier coup d'éclat avec Leto (L'été), du cinéaste et dramaturge russe Kirill Serebrennikov, présenté en compétition.

Assigné à résidence dans son pays, ce dernier y plonge dans l'URSS du début des années 80, sur les traces d'une scène rock alternative émergeant à l'ombre de Bowie, Lou Reed, T Rex et leurs rejetons punks. L'action se situe à Leningrad q...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires